OCAPH continue son rôle de surveillance sur le rapatriement des Haïtiens de la République Dominicaine

0
157
Environ 30 réfugiés arrivent à la frontière traversée de Malpasse le 2 Juillet vers minuit.

 

L’Observatoire Citoyen de l’Action des Pouvoirs Publics en Haïti (OCAPH), aussi connu comme Haïti Citoyen Watchdog HAÏTI, rapporte que les conditions dans les camps de réfugiés le long de la frontière avec la République dominicaine continuent d’être très préoccupante, malgré les efforts tant bien gouvernementaux que ceux des organisations non gouvernementales.

Environ 30 réfugiés arrivent à la frontière traversée de Malpasse le 2 Juillet vers minuit.
Environ 30 réfugiés traversent la frontière
via Malpasse le 2 Juillet vers minuit.

Suite à son précédent rapport sur les conditions à Anse-à-Pitre et à Malpasse, et suite à son appel au gouvernement de prendre des mesures plus énergiques coordonnées, OCAPH fournit la mise à jour suivante:

  • Bien que le gouvernement d’Haïti a créé une commission conjointe avec la société civile pour régler le problème, il n’a pas été un plan d’action détaillé pour être mis à la disposition du public.
  • Plusieurs institutions gouvernementales sont à la frontière pour fournir des services limités.
  • l’Office national des migrations, le département des douanes, la police nationale, le Fond d’assistance économique et sociale (FAES), le Ministère des Affaires sociales et le ministère de l’Agriculture.
  • Des groupes de la société civile tels que le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés du (GARR) et les services des immigrants jésuites sont également sur place, mais font face à des des contraintes logistiques et financières énormes.
  • Malpasse, le principal poste frontalier utilisé par les réfugiés, manque encore un centre de réception.

OCAPH exprime les préoccupations supplémentaires suivantes:

  • les institutions gouvernementales semblent ne pas être suffisamment documentées sur les conditions des réfugiés par le biais de photos, et la présence de la police nationale reste limitée.

Pour plus d’informations sur le suivi continu de l’OCAPH concernant les conditions de rapatriement, contactez Johnny.celestin@gmail.com; Tél: 509-34388301 . Le site Web de OCAPH: www.ocaph.org

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here